Groupe départemental EPS

DSDEN de l’Oise

Sommaire

A la suite de l'élection par le CIO de Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, un label « Génération 2024 » est créé pour les établissements scolaires et universitaires. A cette fin, les ministères chargés de l'éducation, de l'agriculture et des sports lancent une appel d'offre national pluriannuel pour encourager le développement de la continuité éducative dans la pratique sportive des jeunes. {{{Objectifs du label "Génération 2024"}}} Le label comprend 4 objectifs : - Développer des projets structurants avec les clubs sportifs du territoire ; - Participer aux événements promotionnels olympiques et paralympiques ; - Accompagnement ou accueil des sportifs de haut niveau ; - Ouvrir les équipements sportifs des établissements. {{{Principes directeurs de la labellisation}}} {{Favoriser le volontariat des écoles et des établissements}} Les partenariats établis sont valorisés par l'obtention du label « Génération 2024 ». Cette labellisation s'inscrit dans le projet d'école/d'établissement, intégrant les valeurs de la République et principes de l'Égalité, de l'inclusion des personnes en situation de handicap, de l'éco-citoyenneté et de la lutte contre les discriminations {{Mettre en place des partenariats pédagogiques locaux}} Pour faciliter la mise en œuvre de la labellisation « Génération 2024 », l'école, le collège ou le lycée volontaire répondant aux critères, bénéficie d'une grande marge de souplesse dans la mise en œuvre de son projet. Il s'agit de développer la continuité éducative dans les différents temps. Les contraintes locales conduisent à travailler étroitement avec les collectivités territoriales, ainsi qu'à tisser des liens avec le monde sportif local et éventuellement les entreprises. L'expertise de l'association sportive de l'école ou de l'EPLE est un point d'appui important. Par ailleurs, cette labellisation peut s'inscrire dans la mise en œuvre du parcours d'éducation à la santé, du parcours citoyen, du parcours avenir, ou encore des organisations pédagogiques pluridisciplinaires et des cycles 3 (CM1, CM2, 6éme) sur le bassin de collège-écoles. Des activités artistiques et culturelles peuvent également être envisagées en complément et en cohérence avec les activités sportives retenues.

Présentation du label "Génération 2024"

A la suite de l’élection par le CIO Centre d’information et d’orientation de Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, un label « Génération 2024 » est créé pour les établissements scolaires et universitaires. A cette fin, les ministères chargés de l’éducation, de l’agriculture et des sports lancent une appel d’offre national pluriannuel pour encourager le développement de la continuité éducative dans la pratique sportive des jeunes.

 Objectifs du label "Génération 2024"

Le label comprend 4 objectifs :

  • Développer des projets structurants avec les clubs sportifs du territoire ;
  • Participer aux événements promotionnels olympiques et paralympiques ;
  • Accompagnement ou accueil des sportifs de haut niveau ;
  • Ouvrir les équipements sportifs des établissements.

 Principes directeurs de la labellisation

Favoriser le volontariat des écoles et des établissements
Les partenariats établis sont valorisés par l’obtention du label « Génération 2024 ». Cette labellisation s’inscrit dans le projet d’école/d’établissement, intégrant les valeurs de la République et principes de l’Égalité, de l’inclusion des personnes en situation de handicap, de l’éco-citoyenneté et de la lutte contre les discriminations

Mettre en place des partenariats pédagogiques locaux
Pour faciliter la mise en œuvre de la labellisation « Génération 2024 », l’école, le collège ou le lycée volontaire répondant aux critères, bénéficie d’une grande marge de souplesse dans la mise en œuvre de son projet. Il s’agit de développer la continuité éducative dans les différents temps. Les contraintes locales conduisent à travailler étroitement avec les collectivités territoriales, ainsi qu’à tisser des liens avec le monde sportif local et éventuellement les entreprises. L’expertise de l’association sportive de l’école ou de l’EPLE Établissement public local d’enseignement est un point d’appui important.

Par ailleurs, cette labellisation peut s’inscrire dans la mise en œuvre du parcours d’éducation à la santé, du parcours citoyen, du parcours avenir, ou encore des organisations pédagogiques pluridisciplinaires et des cycles 3 (CM1, CM2, 6éme) sur le bassin de collège-écoles. Des activités artistiques et culturelles peuvent également être envisagées en complément et en cohérence avec les activités sportives retenues.

Mise à jour : 4 mars 2020